Le QR code ou le Datamatrix ou encore l’Aztec est un code 2D qui, à l’aide d’un logiciel de décodage généraliste vous permet d’arriver à une page Internet qui vous fournira des informations sur le produit - Ici en l’occurence, un vin. C’est grâce à l’appareil photo relié à un ordinateur ou un téléphone que l’image sera décodée en information. Il est tendance et on le voit partout… même sur les bouteilles !

C’est la tendance et de plus en plus de viticulteurs utilisent ces codes. Insérer dans la contre étiquette, il transporte avec lui toute l’information que le viticulteur souhaite transmettre sur son vin. Lors de ma visite chez Joseph Drouhin à Chablis la semaine dernière, j’ai été très surprise de retrouver ce petit carré noir et blanc sur le dos de ses bouteilles. Même pas moche, super branché ! Parce qu’il est tout petit. C’est intéressant de voir qu’une si vieille maison bourguignonne se modernise et passe au coeur de la tendance… Comme le site mobile (relié au QR code) ne devait être activé que le lendemain, c’est un peu tôt pour le retour d’expérience… mais Frédéric Drouhin nous raconte :

 » Aujourd’hui il est une chose de faire du bon vin, il en est une autre de le faire savoir. D’autre part la Bourgogne intimide encore beaucoup de consommateurs et supporte toujours le poids de nombreux a priori (vins lourds.. !)  où d’accords mets-vins dépassés (le bourgogne rouge sur du gibier). Je souhaitais donc faciliter l’approche vers la Bourgogne et mes vins. La nouvelle génération de consommateurs a besoin d’un accès rapide, et ludique à l’information, ce que le flash code permet.  Je suis heureux d’être la première Maison à utiliser cette technologie pour l’ensemble de mes vins sur tous les marchés. »

Le Champagne Dehu également utilise le QR Code tandis que d’autres comme Ryan O’Connell, vigneron moderne de chez O’Vineyards utilisent plutôt le AVIN qui est un numéro unique et universel pour chaque vin. Ce système a été créé par des portugais afin de pouvoir tracer les vins sur les réseaux sociaux, il en résulte une base de donnée globale du vin. Pour faire une comparaison, c’est un peu comme le ISBN d’un livre. Ce système est encore peu connu du grand public et je pense qu’il a du mal à sortir du lot à cause du phénomène QR code.

Comme dit très bien Ryan, Les codes 2D sont surtout utiles sur les marchés où l’utilisation des smart phone est très élevée c’est à dire les grandes villes et spécialement celles qui sont très en avance au niveau des nouvelles technologies comme le sud de la Corée, le Japon ou dans des villes comme San Francisco. Ce moyen de communiquer est encore jeune donc l’effet est encore restreints quand la bouteille est posée sur une étagère de magasin. Cependant, c’est un bon moyen pour un vignoble de faire parler de lui parce qu’il devient un leader dans ce domaine et attire l’attention des médias et des fous de technologies… qui sont fiers de voir leurs avancées se généraliser sur le marché.

Quand à moi, j’ai beaucoup hésité lors de la création de la bouteille Miss Vicky Wine. La petite quantité de ma cuvée rend l’entreprise plus coûteuse et… vers qui se tourner pour avoir le meilleur service en un temps record ?

Ce qui j’ai appris lors de mes recherches :

Attention à la confusion

On parle de QR Codes et de Flash Codes souvent comme s’ils étaient identiques: la différence est de taille ! Le QR code est généraliste et permet à n’importe quel utilisateur de smartphone dans le monde de lire le message. Il est même accessible sur tout appareil ayant un appareil photo relié à Internet.
Le Flash Code est français, seulement relié aux trois opérateurs téléphonique français. Ainsi: d’aucune utilité à l’export ou pour nos amis les oenotouristes: aucun intérêt.

Vous pouvez obtenir votre QR code gratuitement  mais les informations restent très succintes. Voici le mien pour un évènement par exemple :

Enfin là tout de même, on est sur quelque chose de très basic… Ainsi le mieux est d’avoir des spécialistes derrière pour vous créer un joli site mobile:

TAG DE VIN POUR VOUS SERVIR

Enfin, c’est bien trop tard que j’ai fait la connaissance de TAG DE VIN, une entreprise au sein de l’université de Nantes qui s’occupe de générer des QR codes et les sites mobiles qui sont derrières… juste pour les producteurs de vin ! L’avantage c’est qu’ils connaissent bien les problématiques liées au vin, qu’ils sont plus à même de bien transcrire le message que vous voulez faire passer derrière le code, et qu’ils viennent même vous rendre visite au domaine. Leur solutions sur mesures sont bien adaptées et j’espère pouvoir un jour en profiter !

Commentaires

commentaires