Avec le développement des Vinocamps en France et au-delà, je suis de plus en plus souvent confronté à cette question : « Mais comment tout ça est arrivé ? Comment expliquez vous qu’en moins d’un an ce format rencontre un tel enthousiasme et soit porté par un tel dynamisme unanime des acteurs du ‘wine web’ ? ». J’y réponds toujours avec passion et plaisir en mettant à profit mon expérience des quelques 35 barcamps auxquels j’ai participé et/ou co-organisés depuis 5 ans, mais je me rends compte que ça vaut le coup de coucher tout ça sur le papier entre quelques balises de html pour le partager avec le plus grand nombre :)

Alors, pour répondre à cette question, il faut bien entendu expliquer ce qui fait la particularité du format du Vinocamp (ce qui signifie de revenir sur les spécificités et l’historique du format Barcamp qui a donné naissance aux Vinocamps), mais aussi analyser l’environnement général de l’époque actuelle. Déchiffrer ce qui fait que la valeur ajoutée apportée par ce format soit si convaincante, et convaincante pour des profils aussi variés que les acteurs du wine web (blogueurs, acteurs et utilisateurs des réseaux sociaux spécialisés, e-commerçants), les agences de communication, marketing, RP spécialisées, mais aussi les institutionnels (comme les interprofessions ou les CCI) et enfin bien entendu les vignerons eux-mêmes.

J’entame donc une série d’articles qui devraient pouvoir nous aider à mieux comprendre comment les différents éléments de cette équation ont permis à quelques 300 vinocampers (chiffre correspondant à peu près aux nombres de personnes ayant participé à au moins 1 des 4 Vinocamps depuis le 1er l’an dernier) de passer des moments agréables inoubliables magiques lors des vinocamps en conciliant échange, convivialité et …travail ! (on est sidéré avec Vicky par le nombre de projets et partenariats qui ont pu se faire lors des Vinocamps ! Il faudra qu’on fasse une liste un de ces jours, au moins de ceux que l’on connait :)).

Cette série d’articles pourra aussi nous éclairer sur ce qui fait que chaque nouveau vinocamper qui participe à son premier Vinocamp devient quasiment à chaque fois un enthousiaste / ambassadeur / « évangeliste » des Vinocamps !
J’espère par ailleurs que ce travail d’analyse et les commentaires et remarques que vous ne manquerez pas de partager nous aideront aussi à continuer à faire évoluer les Vinocamps de manière organique en continuant à améliorer notre « community model » (cf. http://factoryjoe.com/blog/2006/05/29/whats-your-community-model/ – Un « must read » absolu ! désolé c’est en anglais mais j’ai prévu d’écrire un article en français sur cette notion de « community model » very soon) !

A suivre donc :
- un article sur le format Vinocamp retraçant l’historique des barcamps et pourquoi ce format fonctionne particulièrement bien dans le contexte de la « vinosphère »
- un article sur l’évolution du format Vinocamp en 1 an, des différents profiles de participants et de soutiens (partenaires, sponsors, facilitateurs etc.) qui rejoignent la dynamique
- un article avec un peu de prospective sur les pistes d’évolution pour les mois qui viennent (en prenant en compte le développement hors de France)
…et quelques autres idées d’articles pour compléter, mais comme je fonctionne en mode agile l’ordre et les thèmes de ces articles prendront en compte vos retours :)

Je termine en vous disant à tous un énorme MERCI car je me suis enfin décidé à re-bloguer après 5 ans durant lesquels j’ai de nombreuses fois hésité à m’y remettre !
Un merci particuliers bien entendu à mon « binôme » Anne-Victoire (aka Vicky Wine) sans qui on n’en serait pas là et à tous ceux d’entre vous dont la passion et l’énergie positive constituent le meilleur des carburants possibles (enfin le meilleur après un bon bourgogne quand même ;p).